vente de viande de veaux de lait


Nous vous informons que la prochaine vente de viande de veau de lait aura lieu le samedi 28 novembre 2020

Vous pouvez passer votre commande jusqu’au mercredi 25 novembre 2020

La liste des morceaux ainsi que les tarifs se trouve sur le site https://ferme-la-gentilhommiere.fr

Les commandes se font soit par mail à contact@ferme-la-gentilhommiere.com soit par téléphone au 04.74.80.21.49, vous pouvez laisser votre commande sur le répondeur si nous ne sommes pas présents.

Si vous souhaitez des morceaux qui ne sont pas dans la liste, n’hésitez pas à nous le communiquer, nous ferons notre possible pour vous satisfaire

Sauté de veau facile aux pommes de terre et carottes

Pour 6 personnes

  • 1,2 kg de sauté de veau, coupé en morceaux grossiers
  • 25 g de beurre
  • 2 cuillères à soupe d’huile d’olive
  • 2 oignon
  • 3 gousses d’ail
  • 4 carottes
  • 8 pommes de terre de taille moyenne
  • 2 cuillères à soupe de farine
  • 70 g de concentré de tomates (1 petite boite)
  • 1 feuille de laurier
  • 3 branches de thym
  • 1 cuillère à café de gros sel
  • 3 tours de moulin à poivre
  • 250 ml de vin blanc sec
  • 125 ml d’eau très chaude

Versez 2 cuillères à soupe de farine dans un sac plastique propre. Ajoutez les dés de viande. Fermez et secouez, vos morceaux seront ainsi très bien farinés.

Dans une cocotte, mettez le beurre et l’huile d’olive à chauffer. Quand cela commence à crépiter, ajoutez les morceaux de viande farinés et faites roussir une dizaine de minutes en mélangeant une ou deux fois.

Pendant ce temps épluchez les gousses d’ail et les oignons et ciselez-les. Pelez les carottes et les pommes de terre, lavez-les et coupez-les en cubes grossiers. Lavez et séchez le thym et le laurier.

Quand la viande a bien roussi, ajoutez les morceaux de carottes, de pommes de terre, les cubes d’ail et oignon, le thym et le laurier. Mélangez. Ajoutez le concentré de tomates et mouillez avec le vin blanc et l’eau chaude. Salez, poivrez et remuez à nouveau.



Bon appétit !   Thierry et Géraldine

les commentaires sont clos